Faire une alimentation stabilisée 12V pour imprimante 3D à partir d’une alimentation de PC ATX

Si vous avez une alimentation ATX qui traine, vous pouvez réaliser pour pas cher une alimentation 12V pour imprimante 3D. C’est même plus sûre qu’une alimentation achetée en chine… Il faut tout de même prêter attention à la puissance délivrée.

Sachant qu’une Ramps 1.4 indique au moins une intensité de 11 A pour le lit chauffant et de 5A pour l’extrudeur et les moteur pas à pas, il faut trouver une alimentation qui délivre plus de 16 A sur le rail 12V. ATTENTION : si vous sous dimensionnez votre alimentation, il faut qu’elle possède une limitation en courant sous peine de la griller (ou pire de déclencher un incendie) !

L’alimentation la plus puissante que j’ai trouvé fournit du 15A max sur le rail 12V avec limitation en courant. Cela se voit avec un plateau qui met un peu plus de temps à chauffer (quelques minutes de plus) qu’avec une alimentation bien dimensionnée. Cela n’a aucune autre incidence sur le fonctionnement de l’imprimante !

Alim ATX 280W

Alim ATX 280W d’un pentium 4

IMG_0590

Alim ATX 280W

Repérer le fil PS-ON généralement en vert sur les alimentations classiques (il est parfois indiqué sur l’alimentation). Il suffit de le mettre à la masse (potentiel 0V) pour allumer l’alim.

IMG_0591

PS-ON

Câbler un interrupteur entre le PS-ON et un fil noir :

IMG_0592

IMG_0594

J’ai choisi de séparer l’alimentation du plateau chauffant et des autres éléments (extrudeurs, moteurs pas à pas) pour répartir la puissance sur plusieurs fils (comme pour l’alimentation du processeur et des autres composants dans un ordinateur) :

Prise qui sert à l'alimentation du processeur, récupérée sur une carte mère

Prise qui sert à l’alimentation du processeur, récupérée sur une carte mère

IMG_0596

J’ai gardé le 5V de la prise molex (fil rouge) pour m’en servir plus tard si je rajoute de servomoteurs. Au final j’ai relié le tout au bornier de la ramps 1.4.

IMG_0598

 

Une solution qui m’a couté 0€ !

 

Tagués avec :
7 commentaires sur “Faire une alimentation stabilisée 12V pour imprimante 3D à partir d’une alimentation de PC ATX
  1. lagrenouilleemouvue dit :

    Bonjour,
    Cette solution m’intéresse beaucoup notamment pour récupérer le 5V et alimenter le Raspberry en même temps. Mais une question me chiffonne, comment sait-on si l’alim a un limitateur de courant ???
    Merci.

    • Cgal dit :

      Bonjour,
      Il faut soit regarder sur la datasheet de l’alim pour voir si une limitation existe bien, soit la démonter et regarder si un composant joue cette fonction.

  2. Dester dit :

    Ça n’a jamais cramé même avec le plateau chauffant ?
    Je viens de faire la même chose mais j’ai peur de cramer l’alimentation.

  3. SergentBrico dit :

    Merci pour cet article intéressant ! J’ai fait un article sur le choix d’une alim 12 volts, notamment quand on a besoin d’un fort ampérage, vous pouvez le lire à cette adresse :
    http://www.sergentbrico.com/choisir-alimentation-12-volts.html

    • Cgal dit :

      Effectivement, je pense passer par une alimentation universelle 12V quand je rajouterais une deuxième tête (soit 5A de plus) sur mon imprimante. Après en terme de fiabilité, je suis pas sûr que ça tienne dans le temps et que ça soit silencieux (la vitesse des ventilateurs n’est pas continu mais à fond quand il y a besoin de refroidir) mais c’est vrai qu’à ce prix là, faut pas non plus se plaindre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*