Autopsie : pompe à huile Renault Mégane

Démontage d’une pompe à huile récupérée d’une Renault Mégane. Cette pompe a une architecture assez classique dans le milieu automobile puisqu’elle est de type pompe à engrenages extérieurs et délivre jusqu’à 4 bar de pression d’huile. L’entrainement se fait par pignon à partir du vilebrequin.

 

Pompe à engrenages extérieurs de Renault Mégane

Pompe à engrenages extérieurs de Renault Mégane

Elle est constituée d’une crépine d’aspiration permettant de filtrer les grosses impuretés contenues dans le carter d’huile (le filtre à huile, situé après la pompe, se charge des plus petites comme la limaille).

Le positionnement sur le carter bas moteur est réalisé par un appui plan et deux pions de positionnement. L’entrainement est réalisé par le vilebrequin reliè par une chaine à la pompe.

Éléments constituant la pompe

Éléments constituant la pompe

Les deux parties de la pompes sont maintenues par 4 vis torx. La mise en positon n’est réalisé que par un plan car il n’y a pas d’autres surfaces à positionner.

Partie inférieure

Partie inférieure

La partie supérieur (positionnée sur le carter moteur) continent la chambre hydraulique de la pompe avec les deux engrenages.

Le premier est serti sur son axe (pour transmettre le couple), le deuxième glissant sur un arbre encastré dans le carter (pignon fou) . La rainure sur le flanc des pignons permet de créer un cousin d’huile par fuite et donc d’empêcher le contact avec le plan du carter (le contact est possible seulement à l’arrêt quand la pression d’huile est nulle ).

L’usure de la pompe vient des parties frottantes pigon/pigon ou pigon carter. Il convient de vérifier le jeu avec des cales selon les spécification du constructeur.

Pignon moteur

Pignon moteur

Regardons, à présent, la limitation de pression qui réalisé par une valve sur ressort. La translation de cet ensemble est bloqué par un œillet de blocage se plaçant dans la gorge de la pièce à droite de la figure .

Piston et ressort

Piston et ressort

Si la pression est supérieur à un seuil défini par la raideur du ressort, le piston se déplace permettant à l’huile de revenir dans la partie admission de la pompe (diminuant ainsi la pression par perte de débit).. La partie cylindrique plus fine du piston ne sert qu’à faire la butée dans le carter. On peut d’ailleurs noter la rainure sur le piston qui réalise une étanchéité sans joint par laminage de l’huile.

Carter inférieur et valve

Carter inférieur et valve

Enfin pour finir une vue éclatée de l’ensemble :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*